Sujets phares

 

Compilation de paragraphes

4. Distinction entre le « JE » = egos et le « JE SUIS »

Le « JE SUIS »

26 Contrôle ton mental avec le fouet de la volonté.

27 Lorsque le mental te harcèle avec des représentations perverses, de haine ou de passion, d’envie ou d’égoïsme, etc., parle-lui ainsi :

28 « Corps mental, je n’accepte pas cette représentation, enlève-la de moi, je ne l’admets pas, tu dois m’obéir parce que je suis ton seigneur ».

29 C’est seulement au moyen de la volonté que l’Intime peut contrôler le mental, il n’y a pas d’autre chemin.

30 Affirmons notre être.

31 Je ne suis pas le corps. Je ne suis pas le désir. Je ne suis pas le mental. Je ne suis pas la volonté. Je ne suis pas la conscience. Je ne suis pas l’intelligence.

32. Je suis l’Intime.

33 Je romprai toutes les chaînes du monde. Je suis le Dieu vivant. Je suis l’Être. Je suis la Vie. Je suis le Pain de vie. Je suis le Vin.

34 Dans le crépitement du Feu universel, les roses ignées de notre entendement flambent et s’embrasent lorsque nous affirmons la majesté de l’Être.

35 Quand le Gardien du Seuil du Mental a été vaincu, les trois énigmes du temps se défont, et alors notre mental crépite, étincelant, au cœur des grands rythmes du Feu.

Je Suis l’Intime !

§ n°1157 Ph. n°1492 - Je Suis l’Intime !

§ n°1157 Ph. n°1493 - Je Suis l’Intime !.

§ n°1167 Ph. n°1506 - « Je ne suis pas ce corps ».

§ n°1440 Ph. n°1842 - 73 Je suis un arbre solitaire.

§ n°1440 Ph. n°1843 - Je suis l’arbre de la vie.

§ n°1475 Ph. n°1891 - Et je mettrai à mort ses enfants, et toutes les Églises sauront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs ;

§ n°1979 Ph. n°2557 - 75 Tout ce que je connais est pour mes frères, et je suis disposé à leur enseigner les choses les plus sacrées de l’univers, pour qu’ils entrent à l’Eden, comme j’y suis entré.

§ n°2092 Ph. n°2696 - Je suis l’Atman, l’Ineffable !.

§ n°2093 Ph. n°2697 - 30 Je suis ce que je suis, ce que j’ai toujours été et ce que je serai toujours.

§ n°2110 Ph. n°2717 - 47 « Je suis la flamme qui brûle dans chaque cœur humain, comme elle brûle dans chaque grain de semence et dans le noyau de chaque étoile ».

§ n°2111 Ph. n°2718 - 48 Je suis l’arbre, la pierre, l’oiseau, l’homme, la lumière, le pain et le vin.

Réfléchissons à propos du JE SUIS, prions, mes enfants, la prière nous rapprochera chaque fois mieux du JE SUIS.

§ n°367 Ph. n°588 - Sachez, aimés, que le JE SUIS, est la glorieuse couronne de l’ÊTRE.

§ n°367 Ph. n°589 - Le JE SUIS est la couronne de la vie.

§ n°368 Ph. n°592 - Le JE SUIS est le CHRIST INTERNE, la LUMIÈRE qui ILLUMINE TOUT HOMME qui vient en ce monde.

§ n°368 Ph. n°593 - L’INTIME n’est que le Fils du JE SUIS.

§ n°368 Ph. n°594 - Le JE SUIS est notre resplendissant Dragon de Sagesse, notre Couronne Séphirotique, ce rayon d’où émane l’INTIME même :

§ n°368 Ph. n°600 - Le JE SUIS de chacun de nous appartient aux rangs de l’Armée de la Voix.

§ n°370 Ph. n°608 - Si un mystique en état d’extase abandonnait ses sept véhicules pour faire des recherches dans son JE SUIS, la vie du Christ Jésus, il aura une surprise terrible.

§ n°372 Ph. n°622 - Sur cette pierre, nous devons édifier notre Église pour le JE SUIS.

§ n°400 Ph. n°714 - Jésus nous a apporté la doctrine du JE SUIS.

§ n°400 Ph. n°715 - Le JE SUIS est le seul qui puisse nous sauver.

§ n°400 Ph. n°719 - « JE SUIS » le Chemin, la Vérité et la Vie.

§ n°400 Ph. n°720 - « JE SUIS » la Lumière du Monde.

§ n°400 Ph. n°721 - Sachez que nous allons commencer l’Ere du JE SUIS.

§ n°400 Ph. n°722 - Le JE SUIS est la COURONNE DE VIE, la Couronne de Justice, la Couronne Séphirotique, ce rayon d’où émana la Monade, l’Intime, ce rayon Logoïque, originel de chaque homme, notre divin « Augoïdes », notre resplendissant Dragon de Sagesse, le Verbe, le Christ Interne de tout homme.

§ n°400 Ph. n°725 - Cette couronne de la vie est le JE SUIS, le Christ Interne de tout homme.

§ n°401 Ph. n°727 - Il est notre RESPLENDISSANT « JE SUIS ».

§ n°401 Ph. n°734 - Jésus incarna son « JE SUIS ».

§ n°401 Ph. n°740 - En éveillant la Kundalini, vous édifierez l’Eglise pour le « JE SUIS », alors vous l’incarnerez.

§ n°402 Ph. n°744 - Ainsi, vous éveillerez les feux spinaux de l’Esprit Saint et vous construirez le Temple pour votre JE suis, sanctifiez-vous.

§ n°416 Ph. n°784 - « Je suis l’étoile resplendissante du matin » s’exclame Jean, le « Bien Aimé » du Christ, en recevant de ses propres mains l’initiation vénuste.

§ n°424 Ph. n°808 - Sachez frères que le resplendissant et lumineux Je Suis veut entrer dans l’âme de l’homme.

§ n°425 Ph. n°809 - Quand le Je Suis entre dans l’âme, il se transforme en Elle et se convertit en le Fils de l’Homme.

§ n°432 Ph. n°822 - Le Je Suis transformé en l’âme, est le Fils de l’Homme, le Nouvel Homme, l’homme Céleste de Saint Paul, l’Adam Kadmon, l’Homme-Soleil, le Roi Soleil, l’Étoile Crucifiée dans la Croix, le Christ des Abraxas, le Christ des Esséniens, le Christ Cosmique dont le symbole est l’Étoile de Bethléem.

§ n°437 Ph. n°830 - Jésus est le Sauveur du monde, parce qu’il nous a apporté le Je Suis, le Christ Interne, la Lumière qui illumine tout homme qui vient au monde.

§ n°823 Ph. n°1895 - « Je suis un grand Maître, je suis un grand Initié, je possède de grands pouvoirs, je suis la Réincarnation de Tel ou Tel Héros », même si c’est réellement le cas, doit savoir que celui qui se glorifie de toutes ces choses, est un Prince de ce monde, son Satan.

Mieux vaut suivre notre Je suis.

§ n°363 Ph. n°1149 - Ceux qui suivent Heindel ignorent totalement la doctrine du resplendissant Je suis.

§ n°364 Ph. n°1152 - Cette fausseté est une preuve suffisante pour montrer que Heindel ne connaît absolument pas la doctrine du resplendissant Je suis.

§ n°372 Ph. n°1187 - Etant donné que ces pauvres gens ne connaissent pas la doctrine secrète du Je suis, ils tombent dans les plus terribles aberrations, dignes d’un Molière et de ses caricatures.

§ n°373 Ph. n°1192 - Tous adorent la personne de Jésus mais ont rejeté sa doctrine, la doctrine secrète du Je suis.

§ n°385 Ph. n°1228 - « Je suis un enfant, je n’ai pas d’orgueil, je suis très simple ».

§ n°395 Ph. n°1265 - Seul le resplendissant Je suis est le Maître.

§ n°437 Ph. n°1419 - Chacun doit adorer son Je suis.

§ n°438 Ph. n°1422 - Nous avons écrit ce livre pour vous, chers amis, afin que vous écoutiez votre propre Maître interne, votre resplendissant Je suis.

§ n°513 Ph. n°1688 - Cherchez votre Je suis interne.

§ n°513 Ph. n°1690 - « Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, le premier et le dernier.

§ n°530 Ph. n°1769 - « Je suis le Christ » et ils en abuseront beaucoup.

§ n°537 Ph. n°1784 - Je suis le chemin, la vérité et la vie.

§ n°537 Ph. n°1785 - Je suis le Verbe sacré de l’Eden.

§ n°559 Ph. n°1880 - « Le vainqueur, je lui donnerai de s’asseoir auprès de moi sur mon trône, comme moi-même, lorsque j’ai été vainqueur, je me suis assis auprès de mon Père sur son trône » (Apocalypse III, 21).

§ n°582 Ph. n°1965 - C’est sur la pierre (le Sexe) que nous devons ériger l’Eglise pour le Je suis.

§ n°608 Ph. n°2054 - « Je suis le chemin, la vérité et la vie », et les gens ne comprennent pas cela.

§ n°609 Ph. n°2055 - Les gens ne sont pas intéressés à leur resplendissant Je suis.

§ n°609 Ph. n°2057 - Au lieu de chercher à l’intérieur d’eux-mêmes leur resplendissant Je suis, ils deviennent les suiveurs de voleurs mystiques, de bandits déguisés en saints ;

§ n°609 Ph. n°2061 - Ils abandonnent leur Je suis, le chemin, la vérité, pour courir après des canailles.

§ n°610 Ph. n°2064 - « Je suis le chemin, la vérité et la vie ».

§ n°610 Ph. n°2065 - En leur disant Je suis, il ne se référait pas à sa personne.

§ n°610 Ph. n°2071 - « Je suis le chemin, la vérité et la vie ».

§ n°640 Ph. n°2184 - Je suis l’Être.

§ n°654 Ph. n°2226 - Il est urgent que l’Être reçoive sa Couronne, qui est le resplendissant et lumineux Je suis.

§ n°662 Ph. n°2250 - Le Moi devient intellectuel et il souffre à cause de ses attachements et de ses craintes, de ses jalousies et de ses passions, de son égoïsme et de ses haines (Ne confondons pas le Moi avec le Je Suis, duquel nous parle Jésus ;

§ n°662 Ph. n°2251 - le Moi est la larve du Seuil, le Je suis est la couronne de la vie, la couronne resplendissante de l’Être.

§ n°859 Ph. n°2869 - « Avant qu’Abraham fut, Je suis » (Jean VIII, 5Cool).

§ n°859 Ph. n°2872 - La Couronne de la vie, c’est l’Être de notre Être, c’est l’authentique et légitime Je suis.

§ n°859 Ph. n°2874 - plus tard l’Être reçoit la Couronne de la vie, qui est le resplendissant et divin Je suis.

§ n°859 Ph. n°2875 - Le Je suis est aussi différent du Je, du Moi, que le jour de la nuit, que l’hiver de l’été, que le diable de Dieu.

§ n°859 Ph. n°2878 - Ainsi seulement pourrons-nous recevoir la Couronne de la vie, en incarnant en nous le resplendissant Je suis.

§ n°865 Ph. n°2902 - Toutes les religions et écoles de ce siècle adorent et exploitent la personne humaine de Jésus et rejettent la doctrine secrète du Je suis ;

§ n°865 Ph. n°2903 - personne ne veut chercher à l’intérieur de lui son resplendissant et lumineux Je suis.

§ n°882 Ph. n°2980 - Jésus resta fidèle, et ainsi reçut-il la Couronne de la vie, qui est le Souffle éternel, inconnu de lui-même, le Souffle de l’Absolu en nous, ce rayon pur de chaque homme d’où a émané l’Intime lui-même, le fil atmique des Hindous, notre Je suis.

 

LE MOI :

Dans le monde du Seigneur, l’individualité n’existe pas, pas plus que la personnalité ou le moi.

§ n°378 Ph. n°643 - Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

§ n°401 Ph. n°731 - Dans le monde du Christ, le fameux moi n’existe pas, pas plus que l’individualité.

§ n°435 Ph. n°825 - Le Moi Humain doit mourir, il n’est pas venu du Ciel, il ne peut pas aller au Ciel.

§ n°445 Ph. n°856 - C’est celui dont j’ai dit, Celui qui vient après moi m’a précédé, car il était avant moi.

§ n°468 Ph. n°904 - ces trois démons sont le PRINCE DE CE MONDE, le MOI PSYCHOLOGIQUE, l’EGO, le MOI-MÊME.

§ n°469 Ph. n°910 - Le MOI est une poignée de souvenirs, tous les désirs frustrés que nous avons eus dans la vie demeurent ;

§ n°470 Ph. n°915 - Cette poignée de souvenirs, ce MOI se réincarne (revient, NdT) pour satisfaire ses désirs.

§ n°470 Ph. n°916 - Le MOI PSYCHOLOGIQUE est le PRINCE DE CE MONDE.

§ n°470 Ph. n°917 - Le MOI PSYCHOLOGIQUE EST MÉMOIRE QUI DEMEURE, MÉMOIRE QUI SE RÉINCARNE.

§ n°471 Ph. n°918 - Ce moi, avec les expériences de la vie, devient toujours plus compliqué et difficile.

§ n°471 Ph. n°922 - C’est cela l’évolution du MOI, mes chers frères ?

§ n°471 Ph. n°923 - L’évolution de la vie est uniquement un processus de complication du MOI.

§ n°472 Ph. n°933 - Nous avons besoin de passer par une RÉVOLUTION totale de la conscience, il nous faut décapiter et dissoudre le MOI évoluant, je vous dis :

§ n°472 Ph. n°934 - réellement, on décapite le Moi avec l’épée et on le dissout avec la compréhension.

§ n°472 Ph. n°935 - Il faut d’abord décapiter le Moi et ensuite, le dissoudre.

§ n°473 Ph. n°936 - On sait, dans les écoles de Mystères Majeurs, que le Moi ne se dissout jamais, à moins d’être passé tout d’abord par la décapitation.

§ n°473 Ph. n°938 - si vous voulez décapiter le MOI, vous devez descendre dans la forge ardente de VULCAIN (le sexe) pour couper la tête de la méduse avec l’épée flamboyante de Persée.

§ n°473 Ph. n°939 - Si vous voulez dissoudre le MOI, il vous faut forcément en finir avec tous vos défauts, vous sanctifier totalement, suivre le sentier de l’amour ;

§ n°474 Ph. n°957 - Nous recevons l’épée seulement dans la forge ardente de Vulcain (le sexe), et seulement avec l’épée nous pouvons décapiter le Moi réincarnant.

§ n°475 Ph. n°958 - Décapitez le MOI, dissolvez le MOI afin d’incarner l’Agneau.

§ n°490 Ph. n°982 - Quand le désir se transmute en amour, le moi se dissout, le moi-même, l’Ego, et l’Enfant-Dieu de Bethléem vient en nous.

§ n°548 Ph. n°1087 - Persée, pour couper la tête de la Méduse (le Moi psychologique) avec l’épée de la justice.

§ n°551 Ph. n°1093 - Il y a une révolution totale lorsque nous décapitons et dissolvons le moi.

§ n°551 Ph. n°1094 - Quand le moi se dissout, on atteint l’Initiation Vénuste.

§ n°594 Ph. n°1228 - LE MOI PLURALISÉ DE L’HOMME

§ n°595 Ph. n°1232 - Chaque FANTÔME EST UN MOI.

§ n°595 Ph. n°1233 - Chaque MOI a son propre esprit DIABOLIQUE.

§ n°596 Ph. n°1236 - Dans la vie quotidienne, ces FANTÔMES DU MOI PLURALISÉ se battent et se disputent la SUPRÉMATIE.

§ n°596 Ph. n°1237 - Chacun d’eux veut être le MAÎTRE ABSOLU, LE MOI QUI JURE D’ÊTRE FIDÈLE à la GNOSE EST REMPLACÉ DEMAIN PAR UN AUTRE MOI QUI DÉTESTE LA GNOSE.

§ n°596 Ph. n°1238 - Le MOI qui jure aimer une femme est remplacé demain par un autre qui la déteste mortellement.

§ n°600 Ph. n°1254 - Ce qui continue est légion de DÉMONS, LE MOI PLURALISÉ, qui, après un certain temps se réincarne pour satisfaire les désirs, C’EST TOUT.

§ n°603 Ph. n°1258 - EN DISSOLVANT LE MOI

§ n°604 Ph. n°1259 - Nous ne pouvons dissoudre le Moi qu’en l’étudiant minutieusement.

§ n°605 Ph. n°1262 - Si nous comprenons tous les processus du MOI PLURALISÉ, celui-ci se dissout.

§ n°619 Ph. n°1290 - celui qui dissout le MOI et lève les colonnes du Temple sur la Pierre Vive, incarne la Vérité.

§ n°633 Ph. n°1320 - A l’heure de la mort, quelque chose continue, ce quelque chose est le MOI (Légion de Démons Élémentaires) :

§ n°634 Ph. n°1323 - Nous affirmons que le MOI est une poignée de souvenirs ;

§ n°634 Ph. n°1324 - nous affirmons que le MOI est temporel ;

§ n°634 Ph. n°1325 - nous affirmons que le MOI retourne pour satisfaire des désirs insatisfaits ;

§ n°634 Ph. n°1326 - nous affirmons que le MOI (Légion de Démons) ne se purifie, ni ne se perfectionne jamais.

§ n°635 Ph. n°1327 - Il nous faut mourir d’instant en instant, nous n’entrerons au Nirvana que par la mort du MOI ;

§ n°635 Ph. n°1328 - le Christ naît dans la demeure Divine de l’Âme, seulement avec la mort du MOI.

§ n°636 Ph. n°1332 - nous avons besoin d’une terrible révolution de la Conscience, car quand le Moi se dissout, il y Révolution de la Conscience.

§ n°638 Ph. n°1335 - Dissoudre le MOI et lever les Colonnes du Temple du Dieu Vivant.

§ n°694 Ph. n°1469 - Par conséquent, il n’est pas exagéré de dire que le MOI existe, pluralisé.

§ n°694 Ph. n°1470 - Le MOI est constitué par des Élémentaires animaux, les animaux de l’étable où l’Enfant-Dieu naît, pour sauver l’homme.

§ n°695 Ph. n°1474 - nous avons besoin de dissoudre le Moi Psychologique qui se réincarne toujours pour satisfaire ses désirs.

§ n°711 Ph. n°1510 - La dissolution du MOI est étudiée et enseignée dans le Bouddhisme Zen, dans le Christianisme, et en général dans toutes les grandes Religions ;

§ n°712 Ph. n°1512 - Les Bouddhistes Zen disent que la dissolution du MOI est le Nirvana ;

§ n°712 Ph. n°1514 - Toutes les Religions veulent la Sainteté pour mourir dans le Seigneur, c’est-à-dire pour dissoudre le MOI.

§ n°714 Ph. n°1522 - La Synthèse est le Mariage Parfait et la dissolution du MOI.

§ n°715 Ph. n°1524 - Partout où il y a un Mariage qui pratique la Magie Sexuelle et travaillant dans la dissolution du MOI, il y a la Synthèse ;

§ n°745 Ph. n°1616 - Ce fondement est la Pluralité du Moi.

§ n°746 Ph. n°1617 - Il est urgent de savoir que le Moi est un ensemble d’élémentaires, de diables qui se reproduisent dans les bas-fonds animaux de l’homme.

§ n°746 Ph. n°1618 - Chaque élémentaire est un petit moi qui jouit d’une certaine auto-indépendance.

§ n°746 Ph. n°1620 - « Je dois lire le journal » dit le moi intellectuel.

§ n°746 Ph. n°1621 - « J’irai faire un tour à bicyclette », contredit le moi moteur.

§ n°746 Ph. n°1622 - « J’ai faim » déclare le moi de la digestion.

§ n°746 Ph. n°1623 - « J’ai froid » dit le moi du métabolisme et « on ne m’en empêchera pas » s’exclame le moi passionnel, prenant la défense de n’importe lequel des ces mois.

§ n°747 Ph. n°1625 - chacun d’entre eux est personnifié par un moi élémentaire :

§ n°747 Ph. n°1629 - Au total, le Moi est une Légion d’Elémentaires Diaboliques.

§ n°748 Ph. n°1635 - Ainsi aussi dans le fantôme du mort se trouve le Moi pluralisé.

§ n°748 Ph. n°1636 - Chacun des élémentaires qui, dans leur ensemble, constituent le Moi, se projette dans les différents nivaux du mental, et voyage en convoitant la satisfaction de ses désirs.

§ n°748 Ph. n°1637 - Le Moi se réincarne pour satisfaire ses désirs.

§ n°748 Ph. n°1638 - Le Moi ne peut jamais se perfectionner, parce que le diable est diable et sera toujours diable.

§ n°749 Ph. n°1647 - Le Moi qui jure aujourd’hui fidélité à la Gnose, est supplanté le lendemain par un autre moi qui déteste la Gnose ;

§ n°749 Ph. n°1648 - Le Moi qui jure aujourd’hui un amour éternel à une femme est remplacé le lendemain par un autre qui la déteste.

§ n°750 Ph. n°1653 - Appeler « Âme » la légion du Moi est une erreur très grave.

§ n°750 Ph. n°1661 - Nous ne pouvons établir un centre Permanent de Conscience dans notre essence intérieure que lorsque le Moi meurt.

§ n°751 Ph. n°1666 - Le Moi gaspille maladroitement le matériel psychique dans des explosions atomiques de colère, de convoitise, de luxure, d’envie, d’orgueil, de paresse, de gourmandise, etc.

§ n°752 Ph. n°1670 - Quand le Moi commence à mourir, la Matière Première commence à être accumulée.

§ n°752 Ph. n°1672 - Quand le Moi est absolument mort, le Centre de Conscience Permanente est totalement établie.

§ n°752 Ph. n°1673 - Le Moi est le gaspilleur.

§ n°753 Ph. n°1681 - le Moi se dissout sur la base de la compréhension rigoureuse.

§ n°753 Ph. n°1688 - Quand un défaut est totalement compris dans tous les Niveaux du Mental, son Élémentaire correspondant se désintègre, c’est-à-dire qu’un petit Moi meurt.

§ n°753 Ph. n°1689 - Chaque fois que meurt un Élémentaire fatal (un moi), quelque chose de nouveau naît à sa place :

§ n°754 Ph. n°1692 - L’Âme naît avec la mort du MOI.

§ n°754 Ph. n°1693 - Nous avons besoin de la mort du Moi pluralisé, et ce d’une manière totale.

§ n°801 Ph. n°1831 - Rappelez-vous bien que la Régénération Sexuelle est impossible sans la mort du Moi.

§ n°801 Ph. n°1833 - pendant que le Moi meurt, le Serpent monte si nous travaillons dans le Magistère du Feu.

§ n°801 Ph. n°1834 - La Magie Sexuelle et la Mort du Moi sont comme une paire de (sœurs) jumelles, marchant main dans la main.

§ n°804 Ph. n°1845 - Celui qui doit tomber, est Judas, le Moi, le Moi-Même, l’Ego réincarnant qui vend le Christ pour trente pièces d’argent.

§ n°805 Ph. n°1846 - Il est nécessaire que Judas, le Moi, le Moi-Même, meure.

§ n°805 Ph. n°1851 - Nous avons déjà dit que sans la Mort du Moi (Judas), la Régénération est impossible.

§ n°817 Ph. n°1875 - Quand MOI, Aun Weor, j’affirme que nous devons avoir un MOI puissant, et une personnalité robuste et puissante, je ne me réfère pas à la personnalité égoïste, ni au MOI ANIMAL.

§ n°817 Ph. n°1876 - Je me réfère uniquement au MOI DIVIN et à notre gigantesque personnalité formée par tous les êtres de l’Infini.

§ n°830 Ph. n°1909 - Écoutez-moi très aimés :

§ n°855 Ph. n°1978 - Réellement, la pluralité du moi est la base de la pluralité du mental.

§ n°856 Ph. n°1979 - Le Moi est une légion de Diables, chaque Diable a son mental propre.

§ n°857 Ph. n°1988 - C’est seulement en dissolvant l’ego, c’est seulement en faisant mourir le moi-même, c’est seulement en nous déségoïstifiant que nous nous individualisons.

§ n°860 Ph. n°2008 - Actuellement nous sommes seulement des machines contrôlées par la Légion du Moi.

§ n°881 Ph. n°2047 - L’Essence est transformée en âme en dissolvant le Moi.

§ n°882 Ph. n°2049 - En dissolvant le Moi se finit la dépense, et alors l’Essence se fortifie jusqu’à se transformer en âme qui peut être mortelle ou immortelle.

§ n°890 Ph. n°2069 - Quand nous dissolvons le Moi, il y a une révolution de la conscience.